Ayen di fòs pa bon ! – Jour 7 #Cabanou2020

Sur le blog, nous la connaissons déjà, c’est notre illustratrice préférée, qui n’a pas sa langue dans sa poche ! Elle s’appelle Maëlle, dessine sous le nom de By Stitch. Ce calendrier ne pouvait se faire sans elle ! Je lui ai proposé de parler de son 2020. Elle a choisi de “2020, cette année de folie”, d’aborder la question du colonialisme, celle de la liberté… de son point de vue, avec ces mots et avec ses yeux… Merci à elle, bonne surprise à vous !

Alychouette

Maëlle, 24 ans, je suis comme le personnage Disney « Stitch », qui est bleu et rose mes couleurs préférées, gentille attentionnée et quelques fois agressive. Fière de mon île je prends conscience au fur et à mesure, des soucis, inégalités et malhonnêtetés des politiques et de leur corruption.
J’aime dessiner et c’est comme ça que j’exprime mes sentiments et émotions, ma pensée et parfois ma spiritualité ! 💙

Ayen di fos pa bon, œuvre de Maëlle by Stitch
Ayen di fos pa bon!

Ayen di fos pa bon! Signifie que les choses obtenues par usage de la force ne peuvent être profitables.  
Qui sème la colonisation récolte l’insurrection des peuples…

2020, une année de folie.

Folie sanitaire

Quand un virus sème la pagaille et la paranoïa médiatique.

Une folie politique

Quand ceux qui dirigent sont limités et dépassés par la folie du peuple qui demande qu’on réponde à ses attentes.

Folie meurtrière

Quand faire couler du sang à cause de notre peau est qui serait constamment synonyme de “minorité”. Folie quand les gens en ont marre. Une folie qui fait rugir et agir… On veut alors agir, oui mais comment ? Une partie de la population veut obtenir réparation et ne plus attendre ce qu’elle mérite depuis des lustres. Une autre partie de la population veut aussi que justice soit enfin rendue, mais estime que c’est nécessaire de le faire de façon plus diplomate et au fur et à mesure. Mais, le temps passe et les choses traînent, le temps passe et l’agacement est à son comble.

On prend des marteaux, des haches, des chaînes, on va briser des statues qui sont les symboles d’oppressions et les causes de cette insurrection. On brûle, on piétine, on crache, on manifeste, coup de pierre contre coup à lacrymogène… Les bâtons contre les tambours… Et bizarrement les fous/folles c’est eux/elles. Ces gens qui risque leur réputation, dénoncent et vont risquer leur vie parce que la folie qui leur est reprochée, c’est cette même folie qui a débuté il y a quelques siècles en arrière quand il a été trouvé profitable, d’asservir une population par la force, d’obtenir ses richesses et sa culture par la force, de la déshumaniser par la force, la traumatiser par la force et ce durant des siècles…

Les conséquences de cette folie sont bien présentes. Et ce n’est que le début. 2020 des fous et des folles qui veulent et prendront par la force ce qui a été volée par leurs ancêtres: la liberté.

Retrouvez Maëlle et ses illustrations sur instagram !

Laisser un commentaire

*

code