Partage de découvertes musicales – Avril 2019

Ivy Jalta – Voté an wo

Ivy Jalta semble nous préparer de belles choses cette année ! Et pour cause, après son clip ” Ou pa sel“, elle nous présente une nouvelle oeuvre qui vaut le détour : le clip du morceau “Voté an wo”.

En cette période de votes (Européennes, et Martiniquaises) “Voté an wo” fait résonner l’actualité ! Avec cette mélodie entrainante et difficilement oubliable le message “Voté ba bondié” et en parallèle celui de Frantz FANON via Peau noire, masque blanc “enchaînés par la pensée européenne”.

Un message de désenchainement : tant spirituel qu’identitaire, à travers une action politiquement citoyenne : Le vote !

Meemee NelzyPwofité cover

Du nouveau de la part de Queen Meemee Nelzy… vous savez déjà, je suis tout simplement fan ! Fan de son talent, de son univers, de ses morceaux et aussi de ses Yumi sessions !

Alors après Rété Kon Sa qui me reste toujours dans la tête, elle nous propose un-e cover de “Pwofité” et tout comme le dernier track qu’elle nous a proposé, c’est un live ! C’est doux, c’est bon, c’est beau !!!

Maurane VOYER ft. DJ Foxx T – Lè nou jwenn

Je vous l’avais déjà dit : Moi, je valide l’EP RDVMau de Maurane VOYER. Je m’y plonge souvent et d’ailleurs je le trouve même trop court ! Je suis donc heureuse le morceau Le nou jwenn en feat avec DJ Foxx-T soit “clipé” avec un bon scénario !

Eric Delblond feat Dimitri Paul – Osmose

Immense coup de coeur !

Tout d’abord, Eric DELBLOND ou Blue bass est un artiste que j’ai découvert réellement à la sortie de l’EP “deEPly rooted” de Meemee Nelzy, il accompagne la talentueuse artiste à la réalisation.

Il a donné un concert à l’Arobase le jeudi 23 mai dernier (j’ai pris tellement de temps à écrire l’article que je peux même vous parler du concert en mai x) ). Il n’a pas fait beaucoup de bruit à ce propos ! Et pour cause, je crois que j’ai découvert l’évènement via son attaché de presse (on en parlera j’espère un jour dans la rubrique Portrait 😉 ) : Franciane Heron de Light On Music.

Il s’agissait d’un concert en deux parties. Tout d’abord, en première partie son duo “Dyas” avec Joséphine Chloé : à la voix et au hand pand. Et en seconde partie, la présentation de son projet Light from blue dont “Osmose” est le premier et le seul morceau disponible pour le moment. À l’interprétation, nous retrouvons le très très très talentueux Dimitri Paul : c’est un duo réussi à mes yeux ! Un live magique que je suis très heureuse de n’avoir pas raté (d’ailleurs, connaissez-vous She’s watching ? J’aime touboneman ! ). Une musique magique, étoilée, atmosphérique… J’ai hâte que ce projet sorte, hâte de l’écouter en Festival !!!

Et vous ? Qu’en dîtes-vous ?

Bohio Music – Ayiti Nan Kay La

Bohio Music, c’est un couple uni dans la musique et dans la vie. Riva Nyri et Monvelyno sont haïtien et vivent à Brooklyn. Je ne sais plus trop si on en a déjà parlé sur le blog… Mais pour que vous puissiez comprendre ce qu’ils représentent pour moi sachez que l’album “Perle de culture” est l’un des rares albums que j’ai sur mon téléphone depuis ses dernières années (non il n’y en n’a pas beaucoup parce que je fonctionne surtout au CD et que tout ne rentre pas sur le téléphone !).

Contrairement à d’habitude, je n’ai pas d’anecdote à vous raconter sur ma découverte de ces artistes, je ne m’en rappelle plus ! En tout cas, je suis leurs aventures sur instagram et c’est passionnant car la musique n’est pas le seul art de leur vie rythmée par leur haïtianité, la culture vaudou !

Ayiti Nan Kay La évidemment, placé sous les hospices des divinités du panthéon vodou haïtien Ogou, Makaya, Èzili… s’ouvre sur un morceau acoustique, mais ne vous y trompez pas il n’y a pas que de l’acoustique, au centre de l’album de les rythmes s’accélèrent arrivant même à de la musique clubbing et même si les textes s’y amenuisent, c’est pour laisser place aux compositions et reste très clairement le message qui passe ! J’ai même failli vous parler de MAO avant de lire la mention “all songs are original material” !

Un album résolument engagé où sont abordés des thèmes forts révolisyon, mizè, fraternité égalité pour dénoncer la colonisation, la corruption (notons l’actualité d’Haïti au moment où j’écris et cette question du peuple : “Kot kòb petwo karibe a?“) et inviter à contribuer à la reconstruction d’Ayiti.

Notez d’ailleurs la présence de Princess Eud sur le morceau éponyme et sur le morceau Jénès !

Ils ont donc sorti un album intitulé Ayiti Nan Kay La en mars 2019, je vous invite à le découvrir et à partager vos impressions ! Vrai coup de cœur pour les 3 premiers morceaux de l’album pour ma part, et vous ?

Noss Deejay – 2700

Comme l’annonce l’illustration — originale, atypique, minutieuse, pleine de sens — de l’EP 2700 de Noss réalisée par Claire-Laura, ce n’est pas seulement un EP que nous propose l’artiste mais une immersion totale vers une aire.

Gran nonm lan di mwen konsa i wè an sonmey li dé mil set san moun, téka pran set san zan pou jwenn chimen zanset nou. 
Yo diy jou 2700 ké rivé, kó nou ké pran larel nanm nou. Tout pwèzon ek chenn ké mofrazé pou rann lè nou bel. 
I gadé mwen i di mwen : 2700, sé pa an chif, sé an lè. An lè pou nou gadé. Anlè pou nou sispann tout vyé mes yo ba nou pou tjwé sa ki ta nou. Lè ta la ké rivé, ek jou ta a péké ni fè dèyè ek sa yo kité ba nou

Noss DJ

Le 7 mai dernier (vous avez déjà compris… mon retard me permet de parler même du mois de mai dans cet article destiné aux découvertes du mois d’avril xD) j’ai eu l’occasion de vivre un concert de l’EP suivi d’une conférence sur le sujet “L’ancestralité contemporaine au service de la création artistique martiniquaise : l’exemple de l’album (EP) 2700 de Noss DJ”.

Bien évidemment, pour ce qui est de la création, je n’ai rien à dire : ça me parle ! Ça me plaît ! Comme d’habitude également, notons une belle scénographie !

À l’occasion de la fête de la musique, il a d’ailleurs proposé un concept tout à fait inédit, original au Seizemètrescarrés : 2700 : An Siyak !

Bref, à découvrir ! En live, en immersion si possible !

Sébastien Drumeaux – Mash up Tribute

Et si Juan Luis Guerra avait participé avec Kassav à la B.O de “Siméon” ? 

Et si Yannick Cabrion avait croisé Ella Mai sur un zouk ?

Et si Tanya St Val était partie au Nigéria pour travailler avec WizKid ?

Et si Patrick Saint Eloi était parti à Cuba pour travailler avec le Buena Vista Social Club ?

Sébastien Drumeaux

C’est ce que nous propose celui qu’on nomme le chaman de la musique ! L’artiste nous propose des collaborations en mixant ensemble des oeuvres, artistes qui ne se sont pas encore rencontrés. Avec des si… il nous propose ses interprétations de ses rencontres atypiques via des vidéos qu’il poste sur YouTube !

Playlist “Mash up Tribute”

C’est essentiellement ce que je retiens de mon mois d’avril et le votre ? Quelles sont vos découvertes du mois ?

Portez-vous bien !

Lanmou

Alychouette

Un commentaire

  1. Waouh ! Merci pour le partage ! J’ai pu découvrir de nouveaux artistes/morceaux. Continue ainsi

Laisser un commentaire

*

code