Rétrospective musicale 2018

Une nouvelle année commence ! Et c’est pour moi l’occasion de vous souhaiter que votre travail façonne votre année à votre souhait et mieux encore, mais c’est aussi l’occasion de faire le point sur une année qui s’en va… Alors je vous invite ici à parler musique, cet article est évidemment subjectif parce qu’il ne se base pas sur des statistiques d’écoutes, et même si l’impact est pris en compte, c’est aussi le qualité perçu sur les oeuvres qui invite à les aborder ici !

Voici donc un article écrit à l’aide de deux grands frères, Jess et Slektaliban. Parce que cette année, je fus un peu moins à l’affut et parce que je sais qu’eux le sont toujours ! Alors merci à eux d’avoir accepté de partager tout ceci avec nous !!!

En musique Martiniquaise cette année :  à retenir ?

REGGAE – DANCEHALL

Pour ce qui est du reggae, une foundation :  Guy al’Mc a sorti son dernier album « N.A.W » dont la couverture est un magnifique tableau de Christophe Mert comme couverture, 20 titres toujours aux lyrics conscients dont un feat avec Tiwony  mais aussi de love, notons une reprise de Bel Kréati intitulé « Ti doudou » !

Mais pour vous en savoir plus, je vous conseille de découvrir le Top 100 de Hot Fréquency (Merci Sélektaliban) avec une playlist dispo sur Youtube.

RAP, TRAP…

Yonn « Ich la linn »

Yonn nous propose un projet qui se déroule dans un monde fantastique, mystique, subordonné à cet astre si présent et si lointain qu’est la lune. Dans ce monde, il nous invite à partager son introspection. Ainsi (même si les paroles restent aux yeux d’Alychouette un peu violentes), on ne peut nier le talent d’agencement des lyrics, la qualité du flow, des compositions voilées de l’atmosphère du projet qu’on peut découvrir en visuel dans le clip de l’artiste ! À noter un featuring avec Thelove à découvrir, pieuses personnes, s’abstenir 😉 et puis coup de coeur pour le morceau Papaya (ça ne vous fait pas penser un peu à Poglo d’ailleurs ?) ou l’on plonge dans le quotidien et le mystique locaux.

 

EDS – La caresse d’une fleur de canne

Le rappeur martiniquais nous propose cette année un livre/album. L’intitulé antithétique du projet de l’artiste nous laisse supposer les sentiments qui seront ressentis lors du voyage qu’il nous invite à faire. Un joli projet qui éveille, réveille, composé d’un album et d’un livre !

Citons Simone Lagrand qui le préface ainsi : “Personne ne nous avait dit avant que la caresse d’une feuille de canne c’était hardcore comme un lendemain d’élection. Et on aime ça ce sursaut, ce palaviré textuel résonnant comme une douce gifle, celle que l’on donne pour réveiller, ou pour dire “arrête tes bêtises”. Une caresse de feuille de canne tel un couteau à deux lames : polarisant les idées entre désespoir et révolte, amertume et refondation, déconstruction et perspectives”.

Un album rap avec beaucoup de talentueux musiciens, de beatmakers, 5 featuring : Williams Café, Swaany, Sinké, Lagachet, Mado ! À découvrir !!

Def J – Onvl, pt. 1

Def J nous avait promis une année sous le thème de la sincérité, alors il nous a proposé un projet personnel intitulé Ovln, pt. 1 avec 3 morceaux, fidèle à son talent. Mais l’artiste qui avait aussi promis une année de partage a également été présent avec un nouveau concept « Pause », des covers à retrouver sur sa chaîne YouTube.

TheLove – Grows

Un EP où l’artiste met l’accent sur “mes valeurs et les causes pour lesquelles je me bats, les sentiments et la préservation de l’environnement de mon île”.

JAZZ

 Tricia Evy – USAWA

Découvert au Martinique Jazz Festival 2017, cet album est un émerveillement, un peu comme chaque fois que l’artiste se met à chanter. Elle nous épate encore avec cette voix et sa façon de s’approprier les morceaux qu’elle a choisis de présenter sur l’album ! Un album où l’on retrouve de la biguine et des classiques de jazz, une formule en trio avec David Fackeur au Piano,

Mon album jazz préféré de l’année !

Si vous avez l’occasion de découvrir l’album en live, foncez !!!

 

WANAZIK – Wanazik

Wanazik, c’est un groupe instrumental de jazz créole martiniquais qui gravite autour de Gilles VOYER chef d’orchestre, mais aussi aux piano & synthétiseur. Avec Micky  TELEPHE aux percussions, Hervé LAVAL à la batterie, Brice BAPTÉ à la basse, Alain RAVAUD à la trompette, Jean-Philippe MEYNIAC au saxophone et Nona LAUWRENCE au Violon.

Ils nous présentent un album éponyme sur lequel on voyage dans le jazz créole et donc dans la Caraïbe. Un album doux et rythmé. Un album qu’on prend un grand plaisir à écouter ! Pas grand chose à en dire si ce n’est : osez passer un bon moment ! 😉

Hervé Celcal – Colombo

À travers la métaphore du Colombo, c’est la Martinique que nous présente Hervé Celcal ou du moins les éléments de celle-ci… Son histoire, son peuplement, son tempérament, sa culture, son patrimoine ! Un colombo que j’ai pris plaisir à déguster et que je vous propose de découvrir si ce n’est pas encore le cas !!!

Bozindisi – Giovanny Jumeau

Un album « immersion »… Un premier EP où le jeune bassiste d’origine martiniquaise, nous invite à nous plonger dans son univers. Des thèmes qui posent la personnalité de l’artiste ! Une belle présentation, vive et paisible !

 

Mbokaraïb – Boris Reine-Adelaïde

Un projet de Boris Reine-Adelaide (aka Dj Bra), notre très très talentueux percussioniste. Un titre qui évoque les rencontres musicales de l’album : Jazz, Konpa,  Zouk, Ndombolo et Rumba congolaise.  À découvrir si ce n’est pas encore fait !!!

Et puis, coup de cœur pour Pitakpi un projet de Xavier Belin, un projet live pour le moment (cliquez pour découvrir le morceau Mz4) !

POP

E.sy Kennenga – CVSL #2

Le nouveau carnet que nous a proposé l’artiste est riche de rencontres. Un album de featuring où l’on retrouve des artistes de différentes renomées, de différents styles. Par exemple nos artistes de Kassav que sont Jean-Philippe Martely et Jocelyne Beroard, mais également la talentueuse Maurane Voyer, Yaniss Odua et Straika D et puis d’autres rencontres inattendues telles que celles avec Patrice, Féfé.

Un album où l’on parle d’avancer, d’agir, on se dit que ce qui reste, c’est bien ce qu’on a construit et pas tant les paroles en l’air… On parle de rêves, de leur réalisation, de l’exemple qu’on laisse à travers leur réalisation, on parle de ce qu’on a connu en se proposant de marcher hors des sentiers battus tout en se disant que ça ira, car ça permet d’avancer, car avant de pouvoir il faut vouloir, y croire ! On parle d’héritage, car à chaque génération son combat ! On parle aussi d’amour !!!

Bref, à découvrir si ce n’est pas encore fait !

Pekka – Les amours parenthèses

Pekka nous propose un album pour grandEs ! Elle pose les mots avec minutie pour dire ce qu’on n’entend pas souvent ou du moins pas très fort ! Elle s’encre dans sa façon d’écrire son humour et son audace dans la tradition de la chanson, elle nous propose de jolies chanson et se fait princesse libérée !!!

C’est son premier EP, que je vous propose de découvrir 😉

Autres coups de cœur !

Comme vous le supposez j’ai eu aussi beaucoup de coup de coeur non martiniquais !

Tout d’abord la découverte du Pass No Format m’a permis d’abord d’obtenir l’album Radyo Siwèl de Mélissa Laveaux mais aussi de découvrir celui de Gerald Toto Sway et d’autres encore !


Bled Miki – Ba 

Un EP coup de coeur touboneman, déjà pour le flow de l’artiste mais aussi pour le contenu ! Un coup de coeur au dernier morceau “Man foumi” une belle allégorie et une composition géniale !

Le Ting Bang

Et puis gros coup de cœur pour le Ting Bang, un groupe au nom d’un Lalinklè ! Un groupe à suivre composé de Noss Deejay, de Maleïka et Yohan Lebon.

 

L’année ayant été longue (oui, particulièrement celle là), j’ai probablement oublié des choses ou alors j’en ai simplement ratées, c’est pourquoi j’ai hâte de savoir ce que vous retenez musicalement de 2018 en commentaires !

Merci encore à Jess et Selektaliban pour cet article !

À très vite,

Alychouette

2 commentaires

  1. Hello!

    Musicalement j’ai découvert le R&B et la soûl. Ces musiques m’ont rendu encore plus calme.
    J’adore Jamila Woods.

Laisser un commentaire

*

code