La musique en perfusion – Jour 21 #Cabanou2020

Lydie est une des belles rencontres que permet le bénévolat de festival ! Il y a quelques années, lors du super génial Biguine Jazz Festival, nous nous rencontrions et échangions sur la musique (et puisque peu de monde peut réellement tenir une conversation avec moi sur la musique haha, je ne l’ai pas oublié)… Voici l’occasion de découvrir ce que fût son année 2020, merci à Lydie, bonne découverte à vous !

Alychouette

Lydie, jeune Martiniquaise exilée à Paris depuis un peu plus de 13 ans.

La musique fait partie de moi depuis ma plus tendre enfance. Je pense que tous ceux qui me connaissent m’associent au piano et aux concerts. C’est d’ailleurs face à une scène (ou derrière) qu’on a le plus de chances de me rencontrer. Enfin, ça, c’était avant 2020 …

Vous l’aurez compris, j’ai ressenti un grand manque cette année : je ne suis allée qu’à 3 concerts : 3 ! Inimaginable … 3 moments formidables, mais trop rares :

Le concert de PJ Morton au Bizz Art, celui d’Erik Pédurand à la Petite Halle, et la répétition du Requiem de Mozart par l’Orchestre de Chambre de Paris à la Philharmonie.

Des moments de grâce, que j’ai tenté de revivre en écoutant encore plus de musique enregistrée que d’habitude ; j’en ai également profité pour dérouiller un peu mes doigts et ouvrir le couvercle de mon piano un peu plus souvent. Cela m’a aidée à continuer à croire en la beauté de la vie, malgré cette année particulièrement éprouvante.  Tant qu’il y aura de la musique, il y aura de l’espoir.

J’ai décidé de partager avec vous quelques-uns des morceaux qui m’ont accompagnée pendant mes longues heures de télétravail, pendant mes expériences culinaires, pendant mes séances de sport, mes moments de doute… Cette playlist reflète assez bien mon éclectisme et mon amour profond pour la musique. La musique me fait vivre toutes sortes d’émotions, de la joie immense à l’infinie tristesse. Qu’est-ce que c’est bon de tout lâcher, de danser à en avoir des courbatures, de secouer la tête à en avoir un torticolis, de pleurer à en avoir le souffle coupé et les yeux embués …

Bon, maintenant, rendez-moi mes concerts !

« MAGA ? » de PJ Morton (coucou Donald Trump !)

« Chez moi » de Casey (Martinique Represent)

« Now You’re Gone (More than I can feel)» de Floetry et Sebastian Rogers

“Avec le temps” de Léo Ferré (sortez les mouchoirs)

«A Change is Gonna Come », toutes les versions existantes ( de l’espoir en barre)

« Travellin’ Man » de Mos Def aka Yasin Bey

” Sunkissed Child” de D Smoke et Jill Scott

“ Quintette avec piano op.42, 1er mouvement” de Louis Vierne

« Viré » de Kassav (fait partie de la BO de ma vie depuis la sortie de « Siméon »)

« Friends » de Bobby McFerrin ( et tout ce qu’il a fait, d’ailleurs)

« Ti Milo » d’Eugène Mona ( remède au mal du pays)

« Corinna » de Taj Mahal

«Fantasy » de Earth Wind & Fire

Laisser un commentaire