Les révoltés du monde, découvrir, réfléchir, ressentir…

Bonjour bonjour ! Aujourd’hui, je veux vous parler d’un Festival de Cinéma qui aura lieu en Martinique du 4 avril au 13 avril (du 4 au 7 avril à Madiana et du 9 au 13 avril en communes) !

Ce Festival s’intitule « Les Révoltés du monde » – Festival international du film documentaire de Martinique, c’est sa troisième édition ! Si suivez le blog sur les réseaux sociaux, vous connaissez certainement déjà le festival et savez pourquoi on en est fan !

Si ce n’est pas le cas 1) abonnez-vous sur Facebook 2) je vous fais découvrir cette troisième édition dans cet article !

Un visuel qui parle… n’est-ce pas ?

Comme vous le supposer, c’est un festival qui me tient particulièrement à cœur pour 3 raisons principales. Tout d’abord c’est du cinéma, ensuite c’est de l’Histoire et puis le côté pédagogique me semble vraiment très important.

Du cinéma, de l’inédit, du neuf !

C’est un festival de cinéma, alors bien évidemment, il y aura du cinéma ! Mais pas juste du cinéma, car il y aura des films inédits, et notamment des avant-premières avec leur partenaire Martinique La 1ère.

Vous pouvez encore gagner vos places :

Les pass et les places sont disponibles sur le site madiana.com et sur place !

Les films

Petit point sur ce que vous pourrez y retrouver ! Cliquez sur les icônes pour en savoir plus sur le film et ses horaires 😉

Aborder l’histoire par le cinéma !

Vous l’avez peut-être remarqué, je suis particulièrement intéressée par l’histoire contemporaine ! Je trouve que cette programmation permet d’avoir une approche de l’histoire intéressante.

Comme vous le savez, Alychouette est très attachée à la discipline qu’est l’histoire (je vous redirige vers la catégorie sur le blog) ! Et je pense que l’association Cinéma/Histoire est un très bon parti que le festival exploite de façon pertinente.

Les femmes et leurs luttes

Cette année, le Festival honore « les femmes d’Afrique et de la Caraïbe en lutte contre les violences et pour l’amélioration de leur condition » à travers ces films en compétitions.

Comme vous l’avez vu plus haut, y seront présentes Aretha Franklin, Joséphine Baker et Winnie Madikizela-Mandela.

Figures engagées

Le festival mettra également en valeur des figures engagées à travers les films en compétition.

Seront donc présents lors du festival, l’histoire de l’indépendantiste Kanak Jean-Marie Tji- baou, celle du révolutionnaire argentin Che Guevara, mais également le cinéaste sénégalais anticolonialiste Sembène Ousmane ainsi que les athlètes afro-américains Tommie Smith et John Carlos.

Musique

Des films hors compétition sur le thème de la musique seront également projetés.

« Sugar Man » sur Sixto Rodriguez dont ses albums sont, malgré lui devenu un symbole dans la lutte contre l’Apartheid en Afrique du Sud.

« Queen of pop, Aretha Franklin » dresse le portrait de la militante du mouvement des droits civiques aux USA, grande figure de la soul et du gospel.

« Joséphine Baker, Première icône noire » raconte l’histoire de cette icône noire.

« Les souffleurs de mémoires » (ce qui me rappelle que je veux vous faire un focus sur l’album Watabwi) ce film aborde l’histoire de Pierre-Louis Delbois et de son héritage dont les origines datent de la période précolombienne.

Ces films permettent d’aborder l’histoire, le patrimoine, les combats de façon intéressante. Et ce qui est génial, c’est que le festival ne fait pas que projeter les films. On y est accompagné !

Comprendre, apprendre, échanger

Le festival accompagnera ses différentes projections d’échanges avec des intervenants

Des projections et des échanges

Ces intervenants seront issus soit de l’équipe de réalisation des films, soit des intervenants professionnels sur les sujets.

Alors, seront également présents des intervenants tels que qu’une avocate spécialisée dans les violences faites aux femmes, Rita Bonheur, présidente de l’UFM, l’historien Amzat Boukari , la journaliste Rachel Thiam.

Des interventions artistiques auront également lieux avec des artistes tels que Éric Ildefonse, le groupe Watabwi , le groupe Mandja, le groupe Souvenir, Doré, le groupe Macadam !

Séances de travail et ateliers

Des séances de travail et des ateliers pour les professionnels auront lieu jeudi 4 et vendredi 5 avril à la DAC Martinique et à la Case à Vent de Tropiques Atrium.

Retrouvez plus d’information sur le sujet en cliquant > < .

Les établissements scolaires et le centre pénitencier de Ducos bénéficieront également de projections.

Pourquoi y aller ?

Je pense que les documentaires sont une très belle façon de découvrir des bouts de l’histoires. De plus les thèmes choisi pour cette édition sont très intéressant et vous pourrez échanger sur les thèmes concernés.

Trouvez plus d’informations par là :

Alychouette

Laisser un commentaire